agent immobilier donnant cles nouvelle maison

Combien prend une agence immobilière pour gerer une location ?

En tant que propriétaires, vous vous posez sûrement la question : combien coûte réellement la gestion locative d’un bien immobilier par une agence ? Entre les honoraires de gestion, les frais de location et les coûts cachés, il peut être difficile de s’y retrouver. Alors, quel budget allouer à la gestion de votre logement par une agence ? C’est à cette question que nous allons répondre aujourd’hui.

Les honoraires de gestion locative

Avant de plonger dans les détails, il est important de comprendre ce que recouvrent les honoraires de gestion locative. Ce sont les frais qu’une agence immobilière perçoit pour gérer votre bien. Ils couvrent généralement la recherche et la sélection du locataire, la rédaction du contrat de location, la gestion des loyers et des charges, l’entretien du logement et la gestion des litiges éventuels.

D’un point de vue financier, les honoraires de gestion locative sont généralement facturés sous forme de pourcentage sur le montant du loyer hors charges. En France, ce pourcentage varie généralement entre 5% et 10% du loyer hors charges. Par exemple, pour un loyer de 1000€ par mois, vous devrez allouer entre 50€ et 100€ à votre agence immobilière.

Les frais de location

Outre les honoraires de gestion, une agence immobilière peut également facturer des frais de location. Ces frais couvrent la mise en location du bien, c’est-à-dire la recherche d’un locataire, la visite des lieux, la constitution du dossier de location et la rédaction du bail.

Généralement, ces frais sont partagés entre le propriétaire et le locataire. Leur montant est plafonné par la loi et varie en fonction de la zone dans laquelle se situe le logement. Par exemple, pour un logement situé en zone très tendue (comme Paris ou Lyon), les frais de location ne peuvent dépasser 12€ par m².

Les frais de mise en location

En plus des frais de gestion et de location, certaines agences immobilières facturent également des frais de mise en location. Ceux-ci couvrent la mise en valeur du bien (photos professionnelles, rédaction d’une annonce attrayante, etc.) et sa diffusion sur différentes plateformes immobilières.

À Lire :  Comment déclarer travaux isolation combles ?

Généralement, ces frais sont à la charge du propriétaire et varient en fonction du niveau de service proposé par l’agence. Comptez généralement entre 100€ et 500€ pour ce type de prestation.

Les frais cachés

Enfin, il est important de rester vigilant face aux frais cachés. Certaines agences immobilières facturent par exemple des frais d’état des lieux, de renouvellement du bail, de gestion des travaux ou encore de suivi des impayés. Ces frais peuvent rapidement faire grimper la facture.

Pour éviter les mauvaises surprises, il est donc essentiel de bien lire le mandat de gestion que vous signez avec votre agence immobilière. Ce document doit détailler l’ensemble des prestations proposées par l’agence et leur coût. N’hésitez pas à demander des éclaircissements si certains points ne sont pas clairs.

Choix de l’agence immobilière

Le choix de l’agence immobilière est une étape cruciale dans la gestion de votre bien. Une bonne agence vous permettra de gagner du temps, d’optimiser votre rentabilité et de vous prémunir contre les risques locatifs.

Pour choisir votre agence, il est donc primordial de comparer les tarifs, mais aussi de prendre en compte la réputation de l’agence, son expérience, la qualité de son service client et les services inclus dans son offre.

N’oubliez pas : une gestion locative efficace et sereine vaut parfois quelques frais supplémentaires.

En somme, le coût de la gestion locative par une agence immobilière dépend de nombreux facteurs. Il peut varier en fonction des honoraires de gestion, des frais de location, des frais de mise en location et des frais cachés. Il est donc essentiel de bien lire le mandat de gestion et de choisir soigneusement son agence immobilière.

La gestion locative en ligne

Avec l’évolution du digital, de nouvelles solutions ont émergé pour faciliter la gestion locative. La gestion locative en ligne notamment, offre une alternative intéressante aux agences immobilières traditionnelles.

Ces plateformes proposent généralement des honoraires de gestion plus abordables, de l’ordre de 3% à 7% du loyer hors charges. Elles permettent de gérer la totalité de la location de votre bien à distance, de la mise en location à la gestion des loyers impayés, en passant par la rédaction du contrat de location et l’état des lieux.

À Lire :  Installation panneaux solaires à Strasbourg

Ces plateformes de gestion locative en ligne assurent également la rédaction de l’annonce, la diffusion sur les plateformes immobilières, la constitution du dossier du locataire et effectuent l’état des lieux d’entrée et de sortie.

Cependant, elles requièrent un certain degré d’autonomie de la part du propriétaire et ne conviennent pas à tous les profils. Les propriétaires qui ne sont pas à l’aise avec les outils numériques ou qui préfèrent le contact humain peuvent se sentir perdus avec ces plateformes en ligne.

La loi Alur et ses implications

La loi Alur, du nom de la ministre du Logement qui l’a portée, Cécile Duflot, est entrée en vigueur en 2014. Elle encadre et réglemente les relations entre les propriétaires, les locataires et les agences immobilières.

Cette loi a notamment plafonné les honoraires d’agence pour la location d’un logement. Ainsi, les frais de mise en location, la constitution du dossier du locataire ou encore les frais d’état des lieux d’entrée ne peuvent être facturés au-delà d’un certain montant.

La loi Alur a également imposé une transparence accrue dans la communication des tarifs des agences. Ainsi, les agences immobilières sont tenues de communiquer clairement, avant la signature du mandat de gestion, tous les frais qui seront à la charge du propriétaire.

C’est donc une loi qui protège autant les propriétaires que les locataires contre les abus des agences immobilières.

La gestion locative par une agence immobilière implique de nombreux frais, qu’il est important de prendre en compte avant de confier son bien à une agence. Honoraires de gestion, frais de location, frais de mise en location et frais cachés peuvent rapidement alourdir la facture.

Cependant, une bonne gestion locative peut s’avérer très rentable à long terme. En déléguant la gestion de votre bien à des professionnels, vous gagnez du temps, vous sécurisez votre investissement et vous optimisez votre rentabilité.

Que vous optiez pour une agence immobilière traditionnelle, une agence de location en ligne ou la gestion locative vous-même, l’important est de choisir la solution qui répond le mieux à vos besoins et à vos attentes.